L'orgasme tantrique, passer du sexe ordinaire au sexe sacré

QU'EST CE QUE LA FUSION INTIME SEXUELLE TANTRIQUE ET COMMENT Y PARVENIR...

Bien sur ce type de prestation nécessite d avoir déjà expérimenté plusieurs massages tantrique , l'apprentissage yoni, lingam, avoir compris et lu ce qu'était les doshas et être réceptif au travail énergétique, respiration kundalini... Je ne possède pas une baguette magique pour vous emmener vivre ce voyage, il n'aura lieu que lorsque vous serez prêt, et cela passe par l expérimentation des différentes étapes. 

Imaginez l'orgasme total, l'explosion des sens, souvent appelée « petite mort », qui part de votre coeur et qui  envahit tout votre être. Le tantrisme peut vous procurer cette forme de plaisir sexuel qui n'a rien à voir avec les  séances de « ça va, ça vient »... en accéléré.

 Le principe de base...

 La base du plaisir tantrique est simple : il s'agit de ne pas chercher à atteindre l'orgasme à tout prix, mais bien de r  relaxer dans l'union des deux corps. Les partenaires se fondent l'un dans l'autre. Ils forment un cercle. L'énergie de  l'un et de l'autre s'accroît au contact du sexe opposé. Les corps se réchauffent. Bref, c'est la fusion totale, sans la  recherche effrénée du plaisir.

 Au cours de cette fusion corporelle, le sexe de l'homme transmet à la femme une forme d'énergie qui, lentement,  atteindra le coeur de la belle. À cette étape, la femme doit accepter cette énergie purement sexuelle de l'homme  tandis que ce dernier doit vibrer au rythme de l'amour plus cérébral de la femme. Vous êtes alors aux portes du 7e  ciel.

Un brin de technique : Le périné

Pour atteindre l'orgasme tantrique, vous devrez faire quelques exercices... La contraction du périnée : ce muscle, qui entoure et soutient les organes génitaux, aidera l'homme à bloquer son éjaculation.

1) Stoppez la miction
Quand vous urinez, entraînez-vous : stoppez le jet, relancez-le en le propulsant au maximum, interrompez-le à nouveau. Le but est de parvenir à réaliser l’exercice au moins cinq ou six fois avec le minimum d’effort. 

2)Faites travailler vos muscles “PC” 
Expirez profondément en relâchant totalement vos muscles PC, puis contractez-les au maximum en inspirant profondément par le nez. Répétez le cycle une douzaine de fois. Pour rendre l’exercice plus profitable, mieux vaut ralentir les inspirations et faire durer les contractions plutôt qu’en faire davantage. Il est important d’entraîner les muscles PC tous les jours. Cet exercice peut se faire dans toutes les positions (allongé, assis, debout) et dans toutes les situations (au feu rouge, dans le métro, pendant une réunion ennuyeuse, etc.).

3) Respirez en profondeur
Asseyez-vous confortablement. Gardez le dos droit mais sans rigidité. Placez vos mains de manière confortable (sur vos cuisses, sur les accoudoirs, sur le bas du ventre, etc.). Commencez par inspirer calmement et profondément par le nez, en gardant les épaules et le thorax immobiles et en gonflant le ventre, puis expirez en vidant tout l’air de vos poumons. Idéalement, votre expiration prend deux fois plus de temps que votre inspiration (comptez environ trois secondes pour l’inspiration, six pour l’expiration).
Répétez l’exercice pendant cinq minutes, moins si vous ne pouvez pas plus, et jusqu’à vingt minutes si vous avez le temps. L’important, une fois encore, est de s’exercer un peu tous les jours.


 

Chez la femme, cet exercice de contraction améliorera la circulation sanguine dans la zone génitale, ce qui amplifiera ses sensations, en plus de mieux enserrer le pénis de l'homme.

En vous entraînant de façon rythmique durant quelques minutes, une à deux fois par jour, vous atteindrez le contrôle nécessaire qui vous procurera des sensations nouvelles lors de la fusion des corps.

Percevoir les contractions

L'orgasme tantrique passe également par une meilleure connaissance de votre corps et de ses réflexes... Lors de l'acte sexuel dit « traditionnel », l'homme et la femme enregistrent de nombreuses contractions, sans toutefois les percevoir. Le tantrisme vous apprendra à les déceler et à les dominer, par l'écoute de vos sensations...

Des séances de masturbation solitaire, ou en couple vous aideront également à découvrir les éléments, les réflexes et les contractions qui précèdent l'orgasme.

La respiration

Lors de votre union, avec ou sans pénétration, respirez profondément.

Retenir l'orgasme

Lors de la pénétration (facultative), les partenaires devront, autant que faire se peut, ralentir la venue de l'orgasme. Pour la femme, l'apogée passe par la maîtrise des contractions de l'utérus tandis que les hommes peuvent atteindre l'orgasme sans éjaculer... (Hé oui! Et les sensations sont très différentes, croyez-moi!)

Être patient

Lorsque vous aurez maîtrisé cette forme d'amour physique, vous connaîtrez ce plaisir ultime, souvent accompagné d'orgasmes multiples tant pour la femme que pour l'homme. Mais ne vous attendez pas à atteindre l'extase dès la première tentative. Il vous faudra quelques mois, voire quelques années... Soyez patient.

 

 

L’orgasme tantrique : quelle différence avec un orgasme lambda 

A la différence d’un orgasme traditionnel, l’orgasme tantrique parcours tout le corps et peut se déclencher sans même qu’il y ait éjaculation ni pénétration. Il s’agit davantage d’une explosion des sens du corps entier que d’un orgasme localisé au niveau du bassin.

Mais alors que fait-on ? On caresse et masse le corps de son partenaire dans son ensemble et on ne mise plus tout sur les zones érogènes... Les mains, les mollets, les pieds, le dos, les épaules et même le visage : c’est l’ensemble du corps qui doit être stimulé et pas juste les seins, les fesses ou le sexe.

Oubliez alors le point G et le clitoris, ils ne sont pas plus importants que le bras ou le cou... En effet, le but du tantrisme (dans le sens sexuel du terme) est l’union et la fusion du couple. Faire l’amour dans une démarche inspirée du tantrisme revient à écouter son corps et celui de son partenaire, tout en ralentissant le moment de l’orgasme. Chacun des partenaires doit se laisser porter par le plaisir, sans chercher à provoquer l’orgasme qu’on a alors même tendance à oublier. L’idée est alors de juste profiter de cette fusion avec son partenaire, de cette montée lente et progressive du désir et du plaisir. L’énergie de l’un se transmet à l’autre et vice versa dans une fusion du couple totale, lente et sans complexe.

Contrairement à un rapport sexuel lambda où l’on cherche à faire monter le plaisir le plus rapidement possible en stimulant les zones érogènes, le mot d’ordre du tantrisme est : prendre son temps ! Oubliez alors l’orgasme provoqué par un "va et vient" ou par la stimulation du clitoris… l’orgasme tantrique fait vibrer l’ensemble du corps, de la tête aux pieds et c’est le corps dans son ensemble qui est transcendé. Un orgasme que l’on peut atteindre sans même qu’il y ait pénétration ou éjaculation. 

Orgasme et éjaculation

il y a deux types de techniques différentes :

  1. Les techniques musculaires: quand on est au bord du débordement, ou qu’on “surfe” sur la vague de l’extase et qu’on sent qu’on est un peu loin, alors il faut tout contracter en inspirant lentement .

  2. Les techniques énergétiques qui comportent de la respiration, un relâchement et une diffusion d’énergie : cela permet de développer les bouffées extatiques et les orgasmes que certains appellent “énergétiques” et qui ont lieu dans le crâne et dans tout le corps… C’est vraiment là la technique la plus tantrique, car elle nous met sur la voie du spirituel (union avec le Cosmos notamment).

  3. Pour devenir multiorgasmique, il est inutile de passer des années avec un yogi en Inde. Il suffit de consacrer un peu de temps à des exercices physiques quotidiens accessibles à tous les hommes.

  4. La première consiste à séparer l’orgasme et l’éjaculation. La seconde a pour but de diffuser l’énergie orgasmique à travers le corps, pour accéder à un plaisir qui envahit l’être tout entier. 

0032478033504

©2018 by massageproliege. Proudly created with Wix.com